Poumon vert : la Forêt d’Orléans

La plus grande forêt domaniale de France pousse jusqu’en Val de Sully ! En toutes saisons, on apprécie son calme relatif, interrompu par les chants d’oiseaux et le bruissement des feuilles sous nos pieds. Habitée par une fane très riche, elle est aussi un lieu qui a marqué l’Histoire…

 

 

Coucou Hibou !

Cette forêt millénaire dispose d’une biodiversité débordante !

La faune et la flore locale se mêlent à merveille pour éveiller nos sens. Et ceux de nos amis les bêtes… La forêt d’Orléans est encore le royaume des cerfs, chevreuils, sangliers, biches,etc, et accueille plus de 180 espèces d’oiseaux. Bien heureux sont-ils alors, entourés de taillis de feuillus, chênes pédonculés, pins sylvestres, mais aussi bouleaux, hêtres, charmes, noisetiers, pins Laricio de Corse, pommiers sauvages, tilleuls, muguet, jacinthes des bois, jonquilles, myrtilles, champignons.
Puisqu’il fait bon vivre en forêt d’Orléans, c’est aussi le lieu de prédilection qu’à choisi le balbuzards pêcheurs pour sa nidification. Il est donc possible de l’apercevoir tous les ans, de mai à juillet.
PSST ! Pour les observer sans les déranger, rendre-vous à l’Étang du Ravoir, un observatoire a été créé spécialement pour cela !

 

Une forêt du Val de Sully

Située au nord de la Loire, cette gigantesque forêt doit son nom à son ancien propriétaire Philippe d’Orléans, frère de Louis XIV. Actuellement gérée par l’ONF, elle est principalement composée de 3 massifs forestiers ; ceux d’Orléans, Ingrannes et Lorris qui s’étend alors sur 50.000 ha et la classe donc comme la plus grande forêt domaniale de France. En Val de Sully, 4 communes font partie de la Forêt d’Orléans : Les Bordes, Ouzouer/Loire, Bray-Saint-Aignan et Dampierre-en-Burly appartenant au massif de Lorris (ce qui représente environ 14.400 ha).

 

Un lieu de Mémoire

Au cœur de la forêt d’Orléans, dans le maquis de Lorris, se trouve le Carrefour de la Résistance (ex Carrefour d’Orléans). Symbole du massacre par les forces allemandes de nombreux résistants français (maquisards) et civils le 14 août 1944. Ce carrefour en forme d’étoile composé d’un monument commémoratif, d’alignement de croix blanches et de ruines de 2 maisons forestières, offre la possibilité de revivre la scène qui a marqué l’histoire locale…

 

D’ici à là…

Vers et depuis ledit carrefour de la résistance, plusieurs sentiers sont disponibles à la marche. Notamment le Sentier des Sources. Cette boucles pédestres de 5 à 10 km au choix, offre la possibilité de croiser des témoins d’un temps passé, comme des croix de chemins, des fontaines et bien sûr, comme son nom l’indique… des sources.
D’autres randonnées pédestre, équestre et vélo/VTT, sont bien sûr disponibles. Il vous suffit de vous rendre en Office de Tourisme pour disposer des chemins en version papier, ou sur Loiret Balades pour la version numérique. Plusieurs fois dans l’année, Loiret Nature Environnement organise des sorties nature afin de faire découvrir à tous la biodiversité impressionnante de ces bois…

 

Alors, conquis ?

Et pour aller plus loin, comme en Sologne, la forêt d’Orléans regorge d’étangs auxquels il est possible d’accéder. En Val de Sully, vous pourrez vous balader au bord de l’étang du Ravoir et l’étang de Raviole à Ouzouer sur Loire ou encore celui de Courcambon à Dampierre en Burly.